Accueil

Amiante dans l’eau potable : l’Anses recommande une surveillance des concentrations et des canalisations

L’Anses se penche depuis 2017 sur les risques liés à l’ingestion des fibres d’amiante possiblement présentes dans l’eau potable issues des canalisations en fibrociment. Conclusion : aucune certitude possible, mais une surveillance à instaurer.

Powered by WPeMatico