infiltrometrie-rt2012-permeabilite-et-performance-thermique

Test d’infiltrométrie

La RT 2012 impose un traitement de la perméabilité à l’air des logements neufs:

KALIVERIF  vous propose la réalisation de test de perméabilité à l’air de vos constructions (Test d’infiltrométrie)

L’étanchéité à l’air ou perméabilité à l’air d’une construction caractérise la sensibilité du bâtiment vis-à-vis des flux d’air parasites causés par les défauts d’étanchéité de son enveloppe, ou plus simplement tout défaut d’étanchéité non lié à un système de ventilation spécifique.

Les exigences d’étanchéités à l’air de l’enveloppe déjà associées à l’obtention du label BBC Effinergie, sont en toute logique entérinées par la RT 2012, et constituent pour les entreprises le principal enjeu de la mise en œuvre des bâtiments.

Principe de l’étanchéité à l’air :
Les interfaces entre les éléments de la construction génèrent des entrées d’air parasites qui peuvent augmenter le renouvellement de l’air de 25% entraînant :

infiltrometrie-rt2012-permeabilite-et-performance-thermique

– Une augmentation des consommations d’énergie de l’ordre de 8 kWhep/m².an pour une maison, soit + 20%.
– Une baisse des rendements

de l’échangeur de chaleur de 80% à 30% de la ventilation double flux avec récupération de chaleur.
– Une détérioration de l’affaiblissement acoustique par rapport aux bruits extérieurs.
– Une sensation d’inconfort.
– Dans certain cas, des pathologies liées à la condensation.

Exigences :
Exigences de l’indicateur Q4-Pa-Surf : Perméabilité à l’air sous 4 Pascal en m³/(h.m²).

seuil-permeabilite-infiltrometrie-montpellier-beziers-

Intervertion & typologie de bâtiment:
Pavillon individuel, bâtiment collectif, tertiaire, et public.

X