Gabriel Attal défend une écologie à la française

À l’Assemblée nationale, le Premier ministre s’est fait le chantre d’une écologie populaire et non punitive, sans autres perspectives qu’un allègement des normes et de maigres mesurettes en matière d’environnement ou de climat.

Powered by WPeMatico