Orpaillage en Guyane : la reprise d’activités clandestines nécessite une évaluation environnementale

Par une décision du 20 décembre, le Conseil d’État a rejeté la requête de l’association Maiouri Nature Guyane qui demandait l’annulation de l’article 5, 18°) de l’ordonnance du 10 novembre 2022 portant diverses dispositions relatives au code minie…

Powered by WPeMatico